Site du parc naturel des Alpilles

Vous êtes dans : Accueil / Le patrimoine des Alpilles / Culture vivante et savoir faire

Culture vivante et savoir faire

Entre Crau, Camargue, Durance et au cœur du Pays d'Arles, le parc des Alpilles a pour première force une culture commune à tous ces habitants. Celle-ci s’exprime de manière intense autour d’éléments forts alliant bouvine, fêtes locales, costume d’Arles, cuisine provençale. Elle s'exprime aussi à travres un foisonnement artistique et créateur d' œuvres les plus simples et les plus insolites jusqu'aux chefs d’œuvre les plus exceptionnels.

0

Le Parc Naturel Régional est d’abord une terre de culture Provençale

C’est dans la vie des villages, imprégnée d’une profonde tradition rurale, que la culture provençale a puisé ses racines et s’est épanouie… Alpilles, « poumons, gardiennes de la mémoire historique et vivante de la Provence ».

Les fêtes traditionnelles rythment la vie des villages des Alpilles tout au long de l’année, souvent liées encore au calendrier agricole, célébrant les saisons et les récoltes (moissons, olivades, vendanges..) : fêtes de la transhumance, feux de la Saint-Jean, pegoulado, carretto ramado, fêtes votives, fêtes calendales…Elles sont un moment d’expression privilégié pour la musique et les danses, le costume traditionnel du Pays d'Arles, la célébration du taureau camarguais, ou biòu…

 


Lorsque Culture, Paysage et arts ne font qu’un

Ici, culture et paysage ne font qu’un, dans un entremêlement magique qui s’épanouit à chaque nouvelle inspiration des hommes.
Les couleurs vives des champs et de la pierre, les ombres des rochers et des pins, les courbes des cyprès, des oliviers et amandiers dans le Mistral, continuent à être une formidable source d’inspiration pour la création artistique. Elles exerçent toujours un pouvoir de fascination sur les artistes peintres, pour n'en citer que quelques uns, Chabaud, Brayer, Serra, Lelée, dont bien sûr Van Gogh qui fit connaître au monde entier cette lumière si particulière...

4601.9