Site du parc naturel des Alpilles

Vous êtes dans : Accueil / Le patrimoine des Alpilles / Patrimoine paysager / La Directive Paysage et le Parc

La Directive Paysage et le Parc

Haies et cyprès

Le décret no 2007-21 du 4 janvier 2007 portant approbation de la « Directive de protection et de mise en valeur des paysages des Alpilles » est paru au Journal officiel du 6 janvier 2007.

Le 1er février 2007, les Alpilles sont devenues le 5ème Parc naturel régional de la région Provence Alpes Côte d'Azur, aux côtés de la Camargue, du Luberon, du Verdon et du Queyras...

C’est un territoire rural, sculpté par la nature et façonné par l’homme depuis plus de 4000 ans. Sa faune et sa flore remarquables, ses paysages lumineux, son patrimoine historique et sa culture vivante en font un territoire d’exception, mais fragile et soumis à de multiples menaces. Sa proximité des grandes agglomérations (Aix-Marseille, Avignon, Arles-Nîmes), le soumettent à une forte pression foncière. L’agriculture est la principale ressource économique avec le tourisme ; elle est l’un des éléments fondateurs de l’identité rurale des Alpilles et façonne le paysage au fil des saisons.

La préservation de la qualité des paysages ruraux des Alpilles est l’un des fondements de la charte du Parc. Depuis le 4 janvier 2007, les Alpilles sont le premier territoire en France à bénéficier d’une « Directive de protection et de mise en valeur des paysages ». Celle-ci est intégrée à la charte du Parc. En énonçant des prescriptions réglementaires et des recommandations, elle agit sur la préservation et la mise en valeur des « structures paysagères » caractéristiques des Alpilles (les champs de vignes et d’oliviers, les villages, les haies de cyprès, les routes, les canaux…), grâce à l’implication de l’ensemble des acteurs : élus, agriculteurs, commerçants, chasseurs, associations…

4285.67