Villes et villages

Le périmètre du Parc englobe la totalité du territoire communal des communes membres à l’exception de Tarascon et Saint-Martin de Crau, villes portes, qui ne sont couvertes que partiellement.

Les communes du Parc 

Aureille : 1 566 habitants

Niché au cœur des Alpilles, aux portes de la Crau, de la Camargue et de la Vallée des Baux, le village d’Aureille s’étend paisiblement au pied des Opies, sommet culminant du massif.
Loin des grands flux touristiques, épargné par sa position géographique du tumulte des principaux axes routiers, le village semble traverser les siècles avec sagesse et sérénité.

Les-Baux-de-Provence : 368 habitants

Le village des Baux-de-Provence, perché sur un éperon rocheux, possède un patrimoine architectural incroyablement riche. Sa citadelle domine des sites naturels d’une extraordinaire beauté. Découvrez l’un des Plus Beaux Villages de France et ses lieux chargés d’histoire.

Eygalières : 1 915 habitants

Depuis des temps immémoriaux, le terroir d’Eygalières a été occupé et mis en valeur par les hommes et les femmes qui nous ont précédé, ont fait notre « Histoire » et constitué notre patrimoine.

Eyguières : 7 262 habitants

Porte des Alpilles, Eyguières se situe à l’Est de son massif. Elle présente la particularité d’en revendiquer le point culminant, la Tour des Opies, du haut de ses 498 m.

Fontvieille : 3 718 habitants

Fontvieille, porte de la Vallée-des-Baux, est une des perles du Massif des Alpilles. L’histoire de ce village provençal remonte aux temps préhistoriques et n’a cessé de s’enrichir au fil des siècles.

Lamanon : 2 060 habitants

Situé entre le pays de Salon de Provence et Cavaillon, Lamanon est un petit village plein de charme qui se tient paisiblement en bordure des Alpilles.

Mas-Blanc-des-Alpilles : 527 habitants

Tout petit carré de terre sur le versant Nord-Ouest des Alpilles, à deux pas du Rhône et de Glanum, que l’on traverse presque sans s’en apercevoir par la route départementale 99, un long ruban foncé bordé de platanes qui coupe en deux le village d’Est en Ouest, Mas Blanc des Alpilles fascine par ses alignements de cyprès dont leurs cimes pointent vers un ciel perpétuellement couronné d’azur.

Maussane-les-Alpilles : 2 306 habitants.

Dans cette région si touristique, Maussane-les-Alpilles conserve son authenticité provençale, avec ses oliveraies, ses vestiges antiques et ses fêtes traditionnelles.

Mouriès : 3 466 habitants

Le village se situe dans une cuvette au pied des Alpilles et se concentre au carrefour de l’ancienne Voie Aurélienne (D 17) et d’un axe sud-nord (D 24) qui autorise la traversée du Massif.

Orgon : 3 072 habitants

Entrer dans Orgon, c’est remonter le temps, s’inviter dans le centre historique : suivez les remparts du XVIe siècle reliés par les portes Sainte-Anne et de la Durance et franchissez la porte médiévale de l’Hortet pour cheminer sur l’emplacement de l’ancien village de la Savoie jusqu’aux vestiges du château du Duc de Guise qui surplombent l’église paroissiale de l’Assomption.

Le Paradou : 2 010 habitants

Le Paradou, comme les autres villages des Alpilles est le reflet de la civilisation méditerranéenne qui au cours des siècles s’implante de plaine en habitat perché, de versant cultivable en forteresse médiévale et transforme le paysage depuis les collines jusqu’au Marais des Baux en partie grâce à l’irrigation

Saint-Étienne du Grès : 2 512 habitants

C’est un petit village pittoresque aux pieds des Alpilles qui a su garder le calme, la quiétude qu’il revendique depuis toujours. Jusqu’en 1935, la localité était rattachée à Tarascon sous la forme de deux hameaux : Laurade et Saint Etienne.

Saint-Rémy-de-Provence : 9 834 habitants

Située en plein cœur des Alpilles, Saint-Rémy-de-Provence est la commune la plus peuplée. Elle accueille le siège du Parc naturel régional des Alpilles, la Maison du Parc.

Sénas : 7 096 habitants

Sénas est une bourgade à vocation essentiellement agricole, installée dans la plaine fertile de la Durance, elle est entourée d’immenses vergers et terres maraichères.

 

Villes portes dont les territoires sont partiellement dans le périmètre du Parc naturel régional des Alpilles :

Saint-Martin-de-Crau : 13 321 habitants

Avec une superficie de 21486 hectares, Saint Martin de Crau est la 13ème commune la plus étendue de France. Ville moderne, Saint-Martin-de-Crau allie douceur de vivre, jeunesse et dynamisme.

Tarascon : 15 153 habitants

Situé en bordure du Rhône, à la croisée des chemins entre Avignon, la Camargue et le Luberon, Tarascon est encore aujourd’hui associé aux contes et légendes dont elle fut, paraît-il, le théâtre dans les années 48 après JC.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×