La culture provençale

C’est dans la vie des villages, imprégnée d’une profonde tradition rurale, que la culture provençale a puisé ses racines et s’est épanoui…  Alpilles, « poumons, gardiennes de la mémoire historique et vivante de la Provence ».

Entre Crau, Camargue, Durance et au cœur du Pays d’Arles, le Parc des Alpilles a pour première force une culture commune à tous ces habitants. Celle-ci s’exprime de manière intense autour d’éléments forts alliant bouvine, fêtes locales, costume d’Arles, cuisine provençale. Elle s’exprime aussi à travers un foisonnement artistique et créateur d’œuvres les plus simples et les plus insolites jusqu’aux chefs d’œuvre les plus exceptionnels.

La cuisine provençale ancrée bien sûr dans le quotidien et indissociable du terroir agricole, est un des éléments très importants de ce patrimoine vivant, de ses productions locales, mais aussi des grands rendez-vous qui rythment l’année de la transhumance à Noël. Ici on peut encore déguster, suivant la recette traditionnelle, l’aïoli, l’anchoïade, la riste d’aubergine, les olives cassées, la pompe à huile, la fougasse, le crespèu… qui ont bien sûr pour ingrédient commun l’olive ou l’huile d’olive, que certaines entreprises locales ont su faire connaître dans le monde entier.

Le costume d’Arles

Le port du costume d’Arles occupe une place primordiale dans l’expression de cette identité provençale. Il est l’objet de beaucoup de patience et d’attention dans sa confection et son apprentissage, transmis de génération en génération, illustrant toute l’importance et la signification qu’il revêt, du lien social qu’il représente.

Lorsque culture, paysages et arts ne font qu’un

Ici, culture et paysage ne font qu’un, dans un entremêlement magique qui s’épanouit à chaque nouvelle inspiration des hommes.

Les couleurs vives des champs et de la pierre, les ombres des rochers et des pins, les courbes des cyprès, des oliviers et amandiers dans le Mistral, continuent à être une formidable source d’inspiration pour la création artistique. Elles exercent toujours un pouvoir de fascination sur les artistes peintres, pour n’en citer que quelques-uns, Chabaud, Brayer, Serra, Lelée, dont bien sûr Van Gogh qui fit connaître au monde entier cette lumière si particulière…

Saint-Remy-de-Provence, France, September 24, 2018: Statue of Vincent Van Gogh on the background of a psychiatric hospital

Mais au-delà des peintres célèbres, ce territoire source d’inspiration et d’échanges bénéficie de tout un foisonnement individuel et pluriel d’art contemporain, de danses, de créations. Carrefour des civilisations hier, il demeure aujourd’hui un lieu d’échange, d’expression et d’innovation culturelle.
Terre de culture depuis des millénaires, remarquable source d’inspiration, les Alpilles se distinguent par une véritable effervescence où tous les arts sont présents et se conjuguent sans jamais s’opposer.
L’épanouissement de l’homme dépend souvent de sa capacité à s’ouvrir et à échanger, tels les catalans et les provençaux autour d’une Coupo Santo porteuse d’espoir et de solidarité.
Les créations culturelles d’hier et d’aujourd’hui puisent leur inspiration dans ce qui fait vécu, expérience. La culture provençale loin d’être un musée s’enrichit de l’expérience des hommes et ne peut être en cela dissociée de tout projet d’ouverture vers l’avenir.

A l’image de cette culture si vivante, de ces paysages de lumière et de cette architecture, nés de l’inspiration et des besoins de l’homme, cette capacité à intégrer les apports nouveaux, à faire de ce formidable brassage un facteur d’enrichissement, motive l’action des acteurs du Parc naturel régional.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×