La Charte du Parc

Le Parc naturel régional des Alpilles est né d’une volonté partagée de préserver durablement ce massif et les communes qui l’entourent. En effet, d’une grande richesse paysagère, architecturale et environnementale, les Alpilles subissent depuis longtemps de nombreuses pressions. Ce magnifique territoire, ponctué de villages provençaux pittoresques, est l’objet de toutes les convoitises pour le meilleur mais aussi pour le pire.
Le Parc naturel régional des Alpilles est un territoire rural habité dont la beauté des paysages est le fruit de plus de 4000 ans de présence humaine et d’activité agricole. L’Homme et ses activités constituent le moteur des communes qui ont pour préoccupation le développement de leur économie et le bien vivre de leurs habitants. Conscients de la richesse et de la fragilité des Alpilles, les acteurs du territoire, élus, associations, habitants etc. ont décidé de travailler ensemble pour envisager de façon globale et concertée l’avenir du massif. Cet effort de projection a permis de réfléchir à un projet de territoire à long terme inscrivant les Alpilles dans un développement durable, c’est-à-dire en répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Ce projet de territoire est précisé dans la Charte du Parc.

2007 – 2021 : Avancer ensemble

Depuis la création du Parc naturel régional des Alpilles de nombreux projets ont été mis en œuvre en lien avec les orientations de la Charte. Les niveaux d’intervention du Parc sont variés. Le Parc mène des projets en son nom propre mais il est également force de propositions. Ainsi depuis 2007, le Parc des Alpilles a permis la réalisation de nombreuses actions en se positionnant comme élément de liaison et en favorisant l’échange entre une très grande diversité d’acteurs. Sans compétence réglementaire, ni pouvoir de police, le Parc des Alpilles favorise le dialogue et l’échange pour faire converger les attentes pour un développement du territoire et de son économie dans le respect de l’environnement.

2018, lancement de la procédure de révision de la Charte du Parc

Depuis juin 2018, le Parc naturel régional des Alpilles, accompagné par la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a entamé la procédure de révision de sa charte avec pour intention le renouvellement du classement en janvier 2022. Objectif pour les membres du Parc : proposer un nouveau projet de développement économique et social du territoire, tout en préservant et en valorisant les patrimoines naturel, culturel et paysager, emblématiques des Alpilles.

Il n’y a pas de nouveau projet sans évaluation du travail déjà mené. Labellisé en 2007, le Parc naturel régional des Alpilles a mené depuis de nombreuses actions avec les 16 communes adhérentes, la Métropole Aix-Marseille-Provence, le Département, la Région ainsi que l’ensemble de ses partenaires afin de répondre aux objectifs de sa première Charte.

Ces actions sont très variées et menées de façon concertée dans la recherche constante du meilleur compromis entre les besoins de l’Homme et de la Nature.

Préalable indispensable à l’élaboration de la nouvelle Charte, le Parc doit réaliser dans une première phase, un bilan complet à travers :

  • Une évaluation de la mise en œuvre de sa Charte actuelle : ce travail minutieux consiste à mettre en perspectives les attendus de la Charte et le travail réalisé par le Syndicat mixte. Il évalue également si les engagements des signataires et des partenaires ont été respectés. Celui-ci a été réalisé par l’équipe du Parc accompagnée d’un bureau d’études permettant d’objectiver les observations par un regard extérieur au Parc.
  • Un diagnostic de l’évolution du territoire : état des lieux du territoire dans ses principales composantes (démographie, paysages, urbanisme, forêt, agriculture, économie, équipements, tourisme, culture, patrimoine, etc.). Cette photographie des Alpilles, mise en perspective de celle réalisée au début des années 2000, permet de mettre en évidence les bienfaits de notre démarche collective et les points de vigilance à prendre en compte dans les prochaines années. La réalisation du document a été pilotée par les Agences d’Urbanisme (d’Avignon et d’Aix-en-Provence) et accompagnée par l’ARPE (biodiversité), le Pôle Industries Culturelles & Patrimoines d’Arles (patrimoine et culture) et Ecovia (forêt et eau).

En complément, dans le cadre de sa stratégie pour la connaissance du territoire et son partenariat avec la Région et la direction régionale de l’Insee, le Parc des Alpilles a fait l’objet d’une analyse statistique en 2018. Cette étude, synthétisée dans un document de 4 pages (Insee analyses Provence-Alpes-Côte d’Azur n°70) dresse un portrait de territoire dans ses grandes composantes : démographie, mobilité, emploi, logement, etc.

A noter : fin 2018, le Parc des Alpilles a recruté une Cheffe de projet révision de Charte pour piloter la démarche en lien avec la Région et les services de l’État et accompagner l’équipe dans l’élaboration de la nouvelle Charte.

L’année 2019 a été consacrée à la rédaction d’un nouveau projet de territoire avec l’ensemble des acteurs du Parc, les élus, les institutions partenaires, le réseau associatif mais également les citoyens qui souhaiteront s’impliquer. Ce travail collaboratif a eu pour objectif d’engager les signataires de la nouvelle Charte 2022-2037 dans la réalisation de projets de développement durable afin de répondre aux enjeux ayant été collectivement définis.

La démarche de co-construction d’un nouveau projet de territoire est un processus long et parfois technique qui doit amener l’ensemble des élus du territoire et partenaires du Parc à se demander « quelles Alpilles voulons-nous en 2037 ? »

Plusieurs réunions, rencontres et sorties sur le terrain permettent de présenter l’état des lieux du territoire et le bilan de l’action du Parc mais aussi de consulter les acteurs, les élus et les habitants sur leur vision de la vie dans les Alpilles dans le futur.

Ces échanges ont permis de poser la base de la nouvelle Charte en précisant les grands enjeux auxquels notre territoire rural dynamique allait devoir faire face. Ces grandes « Ambitions » ont été votées en Comité syndical le 2 mai 2019 :

  1. Préserver et transmettre les richesses naturelles et paysagères des Alpilles
  2. Cultiver ses diversités pour maintenir son dynamisme
  3. Accompagner les évolutions pour bien vivre dans les Alpilles
  4. Fédérer le territoire et valoriser ses patrimoines

De nouvelles rencontres et discussions, notamment lors d’un grand Forum inter-commissions qui s’est déroulé le 12 juin 2019, ont permis de déterminer les orientations de la Charte du Parc, marquant un pas de plus dans la rédaction de celle-ci.

Le 16 juillet 2019, les élus du Comité syndical ont validé les « Orientations » de la future Charte.

Le 3 décembre 2019, les élus du Comité syndical ont validé les « Mesures » de la future Charte.

Les interventions de la journée :

Le communiqué de presse des Assises du Parc des Alpilles

Présentation générale

Présentation INSEE

Présentation Philip Roche (Transition écologique)

Présentation association REGAIN (Transition sociétale)

Les panneaux ambitions, orientations et mesures du projet de Charte

Les panneaux d’exposition

La frise chronologique de la révision de la Charte

Les dessins de na!

Le programme de la journée

Retrouvez les vidéos des défis des Conseils de la jeunesse des Alpilles “Les jeunes et la charte des Alpilles” sur la chaine YouTube du Parc.

Merci et bravo à :

A Aureille : Lucas, Maxence, Clara, Maëlys, Axel, Marius, Chloé, Lison, Hugo, Faustine, Léa, Lisa

A St-Martin de Crau : Valentin, Celestin, Yvan, Théa, Ema, Tatiana, Mattéo, Mélina, Mathis, Karim

A Tarascon : Anaé, Emma, Florette, Alicia, Louis, Falin, Boutaïna, Nora, Laura, Clara, Bilal, Kawtar

A Sénas : Nina, Eva, Aurélie, Léonie, Margaux, Angelina, Léo, Théo, Jean Baptiste, Bastien, Alexia, Néoline

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×